Êtes-vous perméable ?

684
0

Bonjour à tous, c’est Dorothée, vous allez bien ?

Savez-vous qu’il existe une perméabilité entre ce qui se passe à l’intérieur et ce qui se passe à l’extérieur ?

Que ce que vous êtes au-dedans se concrétise et se voit au dehors ?

Et que ce que vous faites au dehors influe et vient solidifier ce que vous êtes au dedans ?


Oui, vous êtes ce que vous voyez, ce que vous entendez, ce que vous dites, ce que vous
mangez, ce que vous faites au quotidien. Tout votre environnement est une nourriture, en
quelque sorte.

Aristote a dit : «  Nous sommes ce que nous répétons chaque jour »…

Si vous vous entourez de belles choses que vous aimez, que vous mangez de bons
produits, que vous agissez en accord avec vos valeurs, que vous entendez et dites des
paroles positives et justes pour vous, alors vous deviendrez une belle personne, bien
alignée, agréable, vivant dans le bien-être et la détente.

L’inverse est malheureusement vrai aussi…

Alors, je vous propose pour ce mois d’Avril, un exercice tout simple mais au combien
efficace : le ménage de printemps !

 

 

Avez-vous entendu parler du grand ménage de printemps ?

 


Trier, ranger, dépoussiérer, désencombrer, vider la maison ! Faire de la place pour laisser
entrer le frais, le neuf, la lumière, et laisser circuler l’énergie.


C’est un des principes du Feng Shui, art millénaire d’origine chinoise qui a pour but
d’harmoniser l’énergie environnementale d’un lieu dans le but de favoriser la santé, le
bien-être et la prospérité de ses occupants.

Vous l’avez compris : vous êtes perméable à votre environnement !

Et votre maison est vôtre troisième peau (la 2ème peau, ce sont les vêtements).

Tout ce que vous faites chez vous, sous votre toit, dans votre intérieur,

a une grande influence sur votre intériorité et vos ressentis.

 

Alors, c’est parti, chaque soir et chaque week-end, une pièce après l’autre, ouvrez les
tiroirs et les placards : triez, rangez et donnez tout ce dont vous ne vous servez plus
depuis 2 ans. Nous avons souvent tendance à nous encombrer de milliers de choses inutiles « qui
pourraient servir » mais qui ne servent jamais…

Tout cela finit par peser, nous alourdir, et
même nous bloquer !

Quel grand bonheur de vider, faire place nette !

Eclaircir ses étagères à la vertu d’éclaircir
aussi nos idées… alors, à vous de jouer !


Et gardez en mémoire : Vous êtes démentiels !

Dorothée

PS : si quelqu’un veut un coup de main, envoyez-moi un mail : dag@saccomplir.com

(Crédits photos : D.R)