Neuralink : les implants cérébraux d’Elon Musk

91
0

Neuralink est une startup américaine neurotechnologique qui développe des implants cérébraux d’interfaces neuronales directes, co-fondée par Elon Musk et l’équipe fondatrice (Ben Rapoport, Dongjin Seo, Max Hodak, Paul Merolla, Philip Sabes, Tim Gardner, Tim Hanson, Vanessa Tolosa) en 2016. Son quartier général est situé à San Francisco.

La société vise à développer des composants électroniques pouvant être intégrés dans le cerveau, par exemple pour augmenter la mémoire ou piloter des terminaux, et éventuellement pour mieux marier le cerveau et l’intelligence artificielle.

Testé sur des singes avec succès , l’implant cérébral développé par la firme d’Elon Musk va permettre à des personnes paralysées de piloter un ordinateur par le cerveau. Le recrutement des premiers humains est prévu pour 2020.

Vous connaissez Elon Musk ? Mais si, c’est le célèbre fabricant de voitures électriques Tesla….

Après Paypal, Tesla, Space X et Neuralink, rien ne l’arrête !

En juillet 2019, il a réalisé en direct sur YouTube (un show à l’Américaine) pour présenter sa nouvelle technologie, sortie tout droit du futur : Permettre au cerveau humain de communiquer directement avec des ordinateurs et des objets connectés. Avec ce nouvel implant cérébral, les personnes paralysées pourront commander un ordinateur avec le cerveau…. mais pas que !

Le système est réalisé sous la forme d’un implant que l’on va glisser sous la peau, complètement invisible, composé d’une puce électronique qui sera reliée à des fils pour arriver au cerveau. Un boîtier externe pourra être placé derrière votre oreille. A partir de cet instant, il se connectera sans fil à l’implant et pourra se connecter sans fil avec à un autre appareil, comme un smartphone, une TV, une console de jeux…

Mais l’ambition d’Elon Musk va encore plus loin : Soigner des maladies telles que l’épilepsie mais aussi (et surtout) permettre au cerveau de communiquer directement avec un ordinateur afin d’augmenter nos performances intellectuelles.

En effet pour arriver à de tels résultats, il a fallut passer par une belle avancée technologique ! Et ça se passe au niveau des « fils » qui sont implantés dans le cerveau. Neuralink utilise un polymère super souple, ce qui permet de bouger avec les mouvements du cerveau, contrairement aux aiguilles rigides utilisées par la technologie BrainGate (le concurrent direct). De plus, les fils sont extrêmement fins : ils mesurent entre quatre et six micromètres d’épaisseur, soit dix fois moins qu’un cheveux humain. Enfin, chaque fil contient 32 électrodes pour créer un système allant jusqu’à 3.072 électrodes par matrice, avec 96 fils !

Un robot pour réaliser l’implantation

Comment implanter des fils souples dans le cerveau ? C’est la plus grande difficulté. Du coup, Neuralink à créée une machine ou plutôt un robot qui les implante automatiquement, à une vitesse de six fils par minute, le tout, en évitant les vaisseaux sanguins. Il est fort le robot. Mais d’ici quelques années, les scientifiques espèrent utiliser des lasers pour créer des trous encore plus fins.

Quand l’intelligence artificielle dépassera l’homme

Elon Musk a déclaré : “les humains seront dépassés par l’intelligence artificielle dans le futur (…) Cette nouvelle technologie permettra de fusionner avec l’IA”.

En attendant, les chercheurs souhaitent permettre aux personnes paralysées d’écrire un texte à raison de 40 mots par minute.

La firme d’Elon Musk a obtenu des autorisations pour procéder à des essais humains avant la fin de l’année au USA.

Pendant que l’on vous parle, en 2019, un singe aurait déjà réussi à contrôler un ordinateur avec cette nouvelle technologie…..Oui, nous sommes déjà dans le futur !