Atlas, le robot humanoïde

296
0

Vous aimez les robots et le futur ? Eh bien, nous sommes déjà dans le futur !

Atlas est une plateforme de recherche conçue pour repousser les limites de la mobilité du corps entier.

Et vous allez rester sans voix en regardant cette nouvelle vidéo de l’entreprise Boston Dynamics dévoilée le 17 Aout 2021 sur Youtube !

ROBOT ATLAS BOSTON DYNAMICS

LE ROBOT HUMANOÏDE LE PLUS DYNAMIQUE DU MONDE

Le système de contrôle avancé d’Atlas et le matériel de pointe donnent au robot la puissance et l’équilibre nécessaires pour démontrer une agilité de niveau humain.

HAUTE PUISSANCE

Atlas possède l’un des systèmes hydrauliques mobiles les plus compacts au monde. Une batterie personnalisée, des valves et une unité d’alimentation hydraulique compacte permettent à Atlas de fournir une puissance élevée à l’un de ses 28 joints hydrauliques pour des exploits de mobilité impressionnants.

DYNAMIQUE

Le système de contrôle avancé d’Atlas permet une locomotion très diversifiée et agile, tandis que les algorithmes raisonnent grâce à des interactions dynamiques complexes impliquant l’ensemble du corps et de l’environnement pour planifier les mouvements.

POIDS LÉGER

Atlas utilise des pièces imprimées en 3D pour lui donner le rapport résistance/poids nécessaire pour les sauts et les sauts périlleux.

(Crédit photo : Youtube / Boston Dynamics)

VOUS VOULEZ EN SAVOIR PLUS SUR BOSTON DYNAMICS ?

Boston Dynamics est une entreprise américaine, située à Waltham dans le Massachusetts, spécialisée dans la robotique, notamment à usage militaire. Ses principales réalisations concernent les robots PETMAN, BigDog, RHex et Atlas, ainsi que le système de simulation humaine DI-Guy.

L’entreprise a commencé comme une spin-off du MIT où Marc Raibert, l’actuel président, et ses collègues commencèrent à développer des robots qui se déplacent et manœuvrent comme des animaux. Leurs travaux déclenchèrent la création de Boston Dynamics en 1992.

Le , la société Google a confirmé avoir racheté la société Boston Dynamics pour un montant non dévoilé. Il s’agit du huitième rachat d’entreprise du secteur de la robotique faite sur le second semestre 2013 par Google. La transaction serait de 500 millions de dollars et ajoute environ 300 ingénieurs aux équipes de Google.

Boston Dynamics est par la suite rattachée au conglomérat Alphabet créé en 2015. En , Bloomberg annonce que Boston Dynamics est à vendre faute de visibilité sur sa rentabilité. Notamment orientée sur les robots à destination militaire en collaboration avec l’armée américaine, Boston Dynamics est restée isolée dans Replicant, la division robotique du groupe créée à l’initiative d’Andy Rubin qui a depuis quitté Google. Dès la fin 2015, Boston Dynamics serait séparée de la division Replicant, cette dernière étant rattachée à X.

En Alphabet revend Boston Dynamics et Schaft à SoftBank, pour un montant non dévoilé.

En 2019, Boston Dynamics fait l’acquisition de Kinema Systems, permettant notamment l’optimisation de la vision 3D à ses robots.

En 2020, Boston Dynamics et le français Shark Robotics s’associent afin de commercialiser un robot de décontamination dans le cadre de la pandémie de coronavirus. Le robot Spot est déployé par le gouvernement ukrainien à Tchernobyl afin de mesurer les niveaux de radiations.

En , Hyundai Motor prend une participation de 80 % dans Boston Dynamics pour 1,1 milliard de dollars, SoftBank gardant une participation de 20 %.

 


Regardez ci-dessous d’autres vidéos de Boston Dynamics

(Source : Wikipédia – Boston Dynamics)